mode d'emploi

Principes
Ce site est simple. Le développement envahissant des outils permettant de développer un site produit parfois l’inverse du résultat recherché. Sous prétexte d’esthétique (de cosmétique ?) ou pour stimuler l’intérêt, l’usage excessif des images et des animations ralentit l’accès aux données et réduit le service rendu. J'ai fait le choix d’un site qui privilégie le renseignement et la facilité d’accès. Il est maintenant aux normes du W3, avec quelques textes résiduels produits extérieurement au site et conservés dans leur format d'origine.

Utiliser la table des matières
Pour connaître le contenu du site, la pageTable utilise une classification qui donne accès à tous les documents du site par un lien direct sur chaque page.

Utiliser l'index alphabétique
la recherche alphabétique sur un terme ou une expression permet d'accéder à trois types de documents différents. En cliquant sur le terme vous allez à la page du lexique alphabétique contenant sa définition, en cliquant sur B vous allez vers la ou les pages qui contiennent les notions élémentaires sur le terme, et en cliquant sur A vous allez vers la ou les pages contenant des notions plus approfondies.

Utiliser le lexique
 Le vocabulaire utilisé est parfois technique et dans ce cas l'usage d'un lexique alphabétique permet d'accéder à une définition et éventuellement à des explications complémentaires.

Plan commenté du site

Un site internet pourquoi et comment
Après le mode d’emploi du site (cette page), un texte explique pourquoi un site internet me semble un bon moyen d’expliquer ma démarche. Ceux qui souhaitent approfondir leur connaissance de l'insécurité routière ont besoin de documents précis, dont l'origine est identifiée. Un site spécialisé permet d'avoir une vision structurée d'un problème, différente des simplifications excessives des médias audio-visuels. En outre c’est un média bon marché pour le producteur et l’utilisateur, il est donc particulièrement adapté à une démarche de bénévoles de l’action publique.

Les motivations de l'auteur :
Pourquoi vouloir agir dans le domaine de la sécurité routière ? j'explique les raisons de ma démarche dans trois textes indiquant les motivations de mon activité dans le domaine des accidents de la route, liées à mon passé professionnel, à mes conceptions de la vie en société et du rôle de l'expert qui a un devoir d'information. Une liste de publications personnelles dans le domaine de l'accidentologie, de la biomécanique et de la santé publique complète ces indications.

Les connaissances
Une société où la technique a pris une place importante court le risque d’avoir une confiance excessive en ses experts. Il y a des mauvais experts, mais aussi des avis divergents entre des experts qui respectent les règles de la connaissance scientifique. Le point le plus critique est le passage de la connaissance de l’expert au décideur. La meilleure prévention des erreurs de production d’une expertise et de sa transmission aux utilisateurs est de la rendre accessible. Cette pratique donne des garanties à l’expert, aux décideurs, aux citoyens. Ce chapitre est nécessairement le plus lourd de ce site. Les connaissances scientifiques sur l’accident sont complétées par des notions sur le traitement politique du problème en France et en Europe, et par la définition d’une liste de mots techniques destinée à faciliter la compréhension des textes placés sur le site
- les statistiques
- destin ou événement prévisible ?
- l’accidentologie
- l’infrastructure
- les véhicules
- les usagers
- les décisions politiques
- les actions possibles
- le vocabulaire de l’accidentologie
- textes de référence importants

Les propositions
J'ai souvent proposé des actions de sécurité routière, il est utile de conserver une trace de ces propositions. Une annexe réunit des propositions concernant les indicateurs locaux de sécurité.

L'administration
textes sur la gestion administrative et législative de la sécurité routière (communiqués publiés à l'issue des Comités interministériels de sécurité routière, commentaires de ces décisions, nouvelles législations et réglementations).

Les autres sites internet contenant des informations utiles
Il y a de multiples sites qui contiennent des informations pertinentes sur la sécurité routière, mais les sites généralistes qui tentent de couvrir les différents aspects de la sécurité routière sont peu nombreux en France, j'ai également indiqué quelques sites anglophones.

Ajouts récents
Un site internet n’est pas un outil figé comme un livre jusqu'à l’édition suivante. Chaque jour, chaque semaine, il est possible de corriger des erreurs, d’ajouter des textes, un dossier ou une référence complémentaire. Dès que le volume du site dépasse un certain nombre de pages, il est impossible de le parcourir à la recherche des ajouts importants qui ont été effectués. Une bonne pratique consiste à créer une page qui signale les dernières modifications importantes, avec leur date. Il est alors facile pour les familiers du site de consulter les documents ajoutés récemment, ou modifiés de façon significative.

Fiches techniques
Partie du site traitant des aspects particuliers de l'accidentologie et de la sécurité routière. Ces fiches sont classées dans la Table au fur et à mesure de leur production.

J'ai indiqué pendant quatre ans sur ce site une adresse de messagerie. Je l'ai abandonnée pour pouvoir travailler plus paisiblement, éviter les virus associés aux documents attachés et le temps perdu à lire des commentaires répétitifs de tous les opposants aux mesures qui ont fait passer la mortalité sur les routes de 18 000 sur les 12 mois qui ont précédé juillet 1972 à une valeur actuelle proche de 3 600. Les critiques du "politiquement correct" émanent de personnes qui n'ont pas mon passé, ils n'imaginent pas les conséquences affectives de la perte d'un fils ou d'une fille pour leurs parents. En outre ces remarques sont très stéréotypées et ne m'apportent plus grand chose. Ceux qui souhaitent me joindre peuvent m'écrire au 56 route de Sainte Gemme 78 860 Saint Nom la Bretèche.